Les cafés

cafe_lelievre.jpg

Nous découvrons sur la gauche le café des Lelièvre et l'immense affiche publicitaire qui tente de convaincre les utilisateurs du tramway.

Bien que petit village avec seulement 100 à 130 habitants, Carcraon ne comptait pas moins de 4 cafés au siècle passé. La vie de village devait être très soutenue avec la diversité des métiers : scieur de long, fileuse, maréchal-forgeron, laboureur, meunier, domestique, charron, charroyeur de poche, maçon, cantonnier, charpentier, menuisier, tisserand, aubergiste, fabriquant d'huile, bûcheron, tailleuse, journalier, carrier, brodeuse, propriétaire, chef de gare, tramway, rentier, boucher, couvreur, gardes... (sources : recensements).

S'ajoutaient les pécheurs, les passagers du train, les guerchais, les passants et l'on devine l'animation !

L’intérêt et l'existence des débits de boisson apparaissent déjà à la lecture des écrits de 1241 que nous avons évoqués : Le Seigneur de La Guerche dotant sa fille avait excepté les tenanciers du bourg de Carcraon.

En façade du café nous voyons deux bovins attachés aux anneaux et un cheval attelé à un tombereau. Les propriétaires sont peut-être au café !